Autres Sites








Partenaires




POÈME 87




L'AMBASSADRICE

Elle est belle. Son costume est d'azurs lointains.
Ses bras s'allongent au firmament,
Rattachant les peuples libérés des tourments.
Son emblème cosmique unit les astres,
N'atteigne son orbite chaleureuse nul désastre.
Elle est culturelle. Son verbe est un amour certain.
Des chants ! Des berceuses ! Des psalmodies !
Rythment son quotidien kaleidoscopique né;
Et nulle ame d'entre ces créatures ranimées,
Ne se sentit isolée des soupirs du tambour
Pour vibrer. Pour danser, libre sans pourtour.
Elle est atmosphère. Elastique joie du paradis.
Son pays est sans frontières ni terre.
Elle est l'ambassadrice. Toute nation est sienne.
Ses amis sont là.Venus d'Afrique et d'Acquitaine.
D'Asie, des Amériques, de l'Océanie, de la mer.
Elle est sous les tropiques le nouveau rempart.
L'invite familière aux palabres salvatrices !
La liesse populaire est sa bonne nourrice !
Son palais est ouvert sans nul are.
Elle est dans la nature. Avec un hibou du jour!
A son épaule, l'aigle-voyageur porte le bonjour.
Tout est pour le lynx un agréable art.
Elle est née de la Francophonie !

Mamadou NGOM (SÉNÉGAL)


RETOUR A LA LISTE DES POÈMES