Autres Sites








Partenaires




POÈME 83




UN AUTRE MONDE

le soleil se découvrait. Il surplombait la terre.
Des lustres suspendus s'allumaient,
Montraient des douceurs étirées.
L'apocalypse rédempteur unit les frères !
Un autre monde est à portée de mains :
La jaune dans la rouge pour la noire.
Le brassage des vies tout un soir,
L'expression métissée trace le chemin.
A l'appel, point d'oublié !
le cor est levé aux faites des montagnes !
Par dessus les colères sans compagne,
Par dessus les peuples recomposés !
Unissons pélican et hibou au doux lynx
Comme WIND, stratége peintre,
Montrant le pardon, debout au cintre :
Un décor qui ravit le sphinx.
Le sésame au nouveau millénaire
sort des terres nouvelles.
Il est de bonheur et de décibels.
Il ouvre à la Francophonie toute notre ère.

Mamadou NGOM (SÉNÉGAL)


RETOUR A LA LISTE DES POÈMES