Autres Sites








Partenaires




POÈME 74




Cantique d’un amour pur

Ce jour

Dans un complet costume moite
Un blanc sous-corps frappant l'iris
Un sourire large à faire scintiller la dent tel le diamant d'un roi
Le cœur battant au rythme jovial d'une lyre noire

Je te dirai

Femme ma princesse
Tu es cette Reine dans le royaume de mon cœur
Qui as su transformer mes peurs en courage
Qui as su faire de moi l'Homme brave
Qui as pu chasser loin de moi
Les budgétivores qui narguaient m'aimer pourtant
Le cœur leur vide d'amour
Comme les fauves blessés affamés
Tissent fouillent vident le récepteur de billet de banque
Toi qui as pu me ranger la vie
Faisant de moi un saint prince
Qui bouge dans la vie la tête haute
Reçois mon cœur sur un plateau d'or
Mon amour sur l'autel d'argent
Ma sincérité sur une platine d'airain
Mon être sur la table diamantée
Reçois mon salut fou
Donne-moi l'annulaire pour que je l'y passe l'alliance
Duchesse, princesse ma reine
Déesse, d'amour, tu en foisonnes
Sache le à jamais je t'aime
Oui, oui, je le veux, je veux t'épouser

Ce jour

Dans une robe blancheur écarlate
Le corsage riche de nature éclatant de mille effets
Le cœur pur sourire brisant toute monotonie
Sereine maitresse de ce moment de joie

Je t'entends dire

Mon tout mon prince mon roi
Dieu d'amour de sincérité
Je crois en ton amour et ta vérité
Ta bouche proclame la pureté
Ton cœur chatouille la vérité
Tu as cristallisé mes larmes mes pleurs
À faire briller mes yeux en éclat
Tel des diamants sous mes paupières
Mon papa d'amour, mon cœur
Ton sein est tel pur
Que mes parents n'ont osé dire non à notre union
Tu m'as fait sortir du sentier du mal
Tu m'as éloigné du spleen
Tu as déraciné en moi la fleur du mal
Aujourd'hui heureuse
Je veux te dire et encore et encore
Encore et encore sans me lasser
Sans bégayer sans crainte
Mon roi, mon baron d'amour
Devant dieu et devant les hommes
Que je t'aime
Et oui, oui, et oui, je t'aime et ne veux pas t'épouser
Mais je veux que toi, tu m'épouses
Afin que je te sois soumise comme le déclare la bible
Le livre de vie le livre du cœur
Toi ma pomme douce
Épouse-moi, car le temps passe,
Tiens l'annulaire porte moi l'alliance.

Beatus Scient (CÔTE D’IVOIRE)


RETOUR A LA LISTE DES POÈMES