Autres Sites








Partenaires




POÈME 64




TRISTE ORPHELIN

Ma mère tu m'as mis au monde
et tu es parti tôt sans te connaitre et aimer.
Tu m'as laissé seul dans ce monde de haine et miseres
où tous cherchent son bonheur,
que faire et comment m'en sortir de ce trou sans toi.
Où que tu sois peut importe le mode ou le monde tu vie,saches que je t'aime et je me sens seul sur terre.

Harvey Essymo (RDC)


RETOUR A LA LISTE DES POÈMES