Autres Sites








Partenaires




POÈME 56





Vocation

Je me rappelle qu’une fois
Mon maitre de l’école primaire
Nous conseillait,
“Mes enfants, ne devenez jamais
Un maitre comme moi parce que
Personne vous remercie sincèrement,
Mais on vous oublie facilement.
Je crus son conseil
Et je l’ai gardé dans mon coeur.
Cependant, pour ne pas
M’engager dans le service militaire
Je passais l'examen d'admission
Pour entrer dans l’École de Pédagogie
Et je devins un pédagogue.
Je n’aimais pas ma profession;
Et je travaillais pour être payé.
Maintenant, quand je regarde mon passé
Je comprends que le Bon Seigneur
Avait depuis toujours un autre but pour ma vie.
Aujourd’hui à l’âge de soixante-seize
J'enseigne encore en prison,
Et dans les Maisons de détention.
J’ apprends aux jeunes gens
Qu'ils ont suivi une mauvaise direction.
Et qu’il y existe un meilleur chemin
Qu’ils peuvent suivre pour jouir de la vie.
J’aide aussi les serviteurs du Seigneur
Qui n’ont pas compris Son Mot Sacré
Pour qu’ils servent mieux.
Maintenant je ne dis pas
Que mon maitre avait tort.
Je pense qu’il voyait les choses
À travers ses lunettes.
Et moi, l’ éducation est ma vocation,
Et je n’ai pas pris une mauvaise décision
Car le Bon Seigneur a dirigé ma direction.

André Huynh (ÉTATS UNIS)


RETOUR A LA LISTE DES POÈMES