Autres Sites








Partenaires




POÈME 55




Le colibri francophonique

Francophonie je t'aime à la folie
L oiseau que tu es
Rend gai mon palais
Quand je suis seul sur mon lit.

En ta présence, il n y a plus de méchants
Et si en partance, on n'entend plus tes chants
Dans ce monde en proie à la cacophonie
Tu déploies tes ailes, on respire l'harmonie

Francophonie, j'aime cette femme!
Tu ne me laisseras pas mourir quand même?
Élève ta voix pour que le monde se réveille!
Et chante encore pour qu'il voit tes merveilles!

Mawusse Kouassi (NIGÉRIA)


RETOUR A LA LISTE DES POÈMES