Autres Sites








Partenaires




POÈME 518




LE 38 PARALLÈLE


Je viens d'un pays qui se ressemble au lapin.

Un pays tout petit coincé entre tigres..

Le rouge comme le sang versé entre frères du Nord et du Sud..

Le bleu comme les larmes de mères qui les enterrent..

On ne m'a jamais dit autrement. .

J'ai fuit, moi, à l'âge de dix ans..

Sans jamais y retourner, jamais plus la gare où l'on m'attendais..

Ce n'était point la guerre qui nous a séparé à plus jamais..

Je sais bien le pourquoi sans vouloir l'expliquer..

"Me voilà, maman" .

Une vieille dame bossue souriante m'ouvre la porte, le parfum de riz cuit et de pot au feu en l'air. .

Deux petits garçons, mes frères jumeaux courent envers moi, leurs bras de sapin bien enraciné..



Jaë Lim (CANADA/CORÉE)




RETOUR A LA LISTE DES POÈMES