Autres Sites








Partenaires




POÈME 495




AQUARIUM

Deux petits poissons
dans un aquarium
L'un est orange ,
l'autre est blanc..
Ils nagent , ils nagent , ils nagent
incessamment
entre les récifs artificiels,
les corails flamboyants ,
et les bulles diffusées
d'un minuscule tuyau
qui semble oxygéner l'eau
mais de mensonge
comme ces petits coquillages
gisant inertes
sur quelques graines de sable
et de songes
comme cet abat-jour ; avare lumière
qui dévoile notre ciel
en poussière
et nous prive de bleuâtre
Ils se disent : Nous sommes vivants !
pour la volonté
de ce geôlier cruel :
Pour son plaisir de luxe ,
nous voilà séquestrés dans ce petit coin
très loin
de notre monde naturel ,
à miroiter notre intimité
à la banalité de tout spectateur
de notre beauté
Pour le plaisir de notre vrai reptile
capteur de notre air
nos rêves de profondeurs
et nos plongeons
captera-t-il les nuages ?
Ils se disent :
Aimons-nous ! Aimons
au gré de son sadique territoire
et faisons de notre amour
des rayons du soleil
et du sel
déferlons des vagues
faisons l'histoire des sirènes
leur bonheur et leurs malheurs
Émettons à partir de ce bassin ,
pour les marins ,
des sondes de mouettes
qui perceront le verre de notre prison
Faisons de notre amour
une issue , ou même une vérité
pour cette mer d'illusion
Nous , rien que deux petits poissons
Ne nous repoussons
pour exciter la rage
de nos fonds
et en faire des orages
qui nous noieront
même avant de grandir
d'amour
et être capables d'un retour
de liberté
à une vraie mer
et ce n'est-ce impossible de parvenir
aux océans !!
Aimons-nous ! Aimons ! Aimons

SOUAD TOUZANI ( MAROC )




RETOUR A LA LISTE DES POÈMES