Autres Sites








Partenaires




POÈME 473




LE DRAPEAU EN BERNE

Las! Mon drapeau est en deuil
Chaque citoyen prépare son cercueil
Le rouge coule et rougit toute la terre
Et je pleure sans un instant me taire
Ce sang n'est pas celui de nos combattants
Ce sang sent l'épidémie qu'on fuit en sautant

Le jaune c'est la couleur de richesse du sol
Un sol solidaire avec une fièvre en plein vol
Un sol qui au lieu de l'or ne regorge
Que des morts n'ayant nulle trace à la gorge
Que faut-il faire en dernier ressort?
Oh Dieu ! Triste est vraiment notre sort.

Le vert symbolise notre végétation
La végétation voit nos lamentations
Elle abrite l'animal responsable
Maintenant on est inconsolable
Ebola bond comme un cheval violent
Tout concurrent semble nonchalant.

Mamadou Saliou BALDE (GUINÉE)

Explications de quelques éléments du poème

Le rouge: première couleur du drapeau de la guinée qui symbolise le sang des combattants.

Le jaune: deuxième couleur du drapeau qui symbolise la couleur des richesses du sol comme l'or et le diamant

Le vert: Troisième couleur et dernière couleur du drapeau qui symbolise la végétation.

Nulle trace à la gorge: des morts qu'on n'a pas égorgés mais qui sont tués par la fièvre hémorragique Ebola.

Animal responsable: le singe considéré comme porteur du virus Ebola

Dernier ressort: maintenant


RETOUR A LA LISTE DES POÈMES