Autres Sites








Partenaires




POÈME 47











Gaza, la ville où la souffrance a pris refuge !

Mon papier est mon refuge,
Pour parler du malheur de Gaza, dans un pays où la souffrance a pris refuge,
La souffrance de gaza ne la connait que son peuple, que ses murs,
Je prends mon stylo et j’écris sur ce que Gaza endure
Gaza crie, Gaza souffre, Gaza pleure,
Gaza perd ses enfants, ses piliers, ses homme et femmes
Elle crée de tout son cœur, mais y aura-t-il un jour un sauveur ??


Mokhtari Nadira (ALGÉRIE)


RETOUR A LA LISTE DES POÈMES