Autres Sites








Partenaires




POÈME 459




ECRIRE SUR LE SABLE

Au moment d’un sourire, une brise de souvenir m’a murmuré des ouï-dires et m’a poussé à écrire.
Elle a secoué des branches mortes, réveillé des sensations fortes.
Elle a soulevé des sables dormants, elle a piqué des malaises mourants.
Une lueur de ton visage a resurgis de nulle part, et d’une douce voix m’a invité au départ; aux pays des amours, et des voies sans retour, pour refaire le séjour de mes plus beaux nuits et jours.
Pour rechavirer les cœurs inertes, et réanimer les âmes éteintes.
Hélas, les vents du quotidien ont balayé les souvenirs ,le sable a fini par se rétablir et le temps passe pour ne plus y revenir.

Benabderrahmane lakhdar (ALGÉRIE)




RETOUR A LA LISTE DES POÈMES