Autres Sites








Partenaires




POÈME 452




PRÉJUGÉS

Pour certains c’est question de couleur
Et pour d’autres plutôt d’origine
En tous cas il est dure de lutter
Contre la force des préjugés

Noir tu seras paresseux
Et Roumain tu seras voleur
Maghrébin tu es donc agressif
Et toi Chinois tu es sournois

Il est vraiment dur de lutter
contre la force des préjugés
Pourtant ceux qui jugent se croient vrais
Confondant malheur et couleur
Ils oublient par leurs préjugés
Le vrai ennemi … la pauvreté !

Bogdan Mataza (ROUMANIE)




RETOUR A LA LISTE DES POÈMES