Autres Sites








Partenaires




POÈME 45











Le sorcier

Cet homme s’est posé en Europe avec ses biens
A étiré son bras droit vers l’Amérique
Son autre, gauche, vers l’Afrique
Puis s’est penché en Asie, lorgnant l’océan indien

C’est un sorcier
Il a marché sur ces terres vierges
Pendant des années, sans se lasser
A illuminé ces sentiers tel un cierge

Derrière lui, tous se sont liés
Noirs, blancs et jaunes se sont mélangés
Se sont enlacés puis aimés

Il a construit les rêves les plus beaux
Donner à chacune de ces vies, une lueur,
Pétri les cœurs, façonné leur bonheur
Créé et tissé des liens amicaux

Je suis tombée sous son charme
Nous avons flirté lors de ce parlement
Depuis, je l’aime profondément
Il est ma clé, mon arme

Nous nous voyons toutes les nuits, confuses
En cachette, au milieu de tous ces vers
Ivre devant la muse
Celle là même qui a guidé Baudelaire

Lui et moi c’est pour la vie
Ma lumière, ma francophonie
Mon repère, mon nid
Je t’aime à la folie

THÉRÈSE KANE (SÉNÉGAL)


RETOUR A LA LISTE DES POÈMES