Autres Sites








Partenaires




POÈME 447




DANSE IMMOBILE

Le monde danse une ronde qui provoque l’ivresse
Mais l’arbre centenaire patiente sous le soleil
L’homme s’agite en tous sens pour apprécier sa vie
Mais la pierre millénaire se moque de la raison

Calmons donc ces ardeurs de l’esprit et des mots
Car il nous suffit d’être pour trouver le repos.

Alaina Souvannavong (LAOS)




RETOUR A LA LISTE DES POÈMES