Autres Sites








Partenaires




POÈME 430




LA PAIX

Si toutes les femmes du monde
voulaient se donner la main
qu’elles soient noires, brunes au blondes
elles formeraient une ronde
autour d’une terre féconde
vers un avenir certain.

C’est à nous de décider
qu’il est temps d’arrêter
cet immonde carnage
ne plus mettre au monde des enfants
qui servent de chair à canon
à la satisfaction des uns et des autres
qui décident et qui signent
l’appel à la mort de ces innocents.

morts pour le pays, morts pour la partie
morts pour la gloire éternelle
que nous restent ils de ces êtres si chers,
que nous avons aimés, choyés, dorlotés,
préservés de la moindre poussière
et du petit courant d’air
il ne nous reste plus que nos yeux pour pleurer
invoquer dieu tout puissant pour prier
et leur souvenir dans nos cœur gravés.

Je m’adresse à toutes ces mères
qui souffrent et prient pour la paix
pour la paix sur toute la terre
et pour les enfants du monde entier
il faut apaiser les misères
la faim qui tenaille les enfants
ramener sur les visages tristes
le sourire de l’adolescent.

Femme d’aujourd’hui ! femmes de demain
la bataille est grande
il faut combattre la main dans la main
nous unir pour un même destin
faire régner la paix dans le monde
un monde meilleur, une vie nouvelle
farte d’amour, de joie et de respect
unissons nos efforts vers un but commun
et nous aurons ensemble atteint
ce que les autres n’ont pu réaliser,
qu’il faut avant tout s’aimer et s’entraider
pour faire régner la paix sur la terre

Hachemi Frida (TUNISIE)




RETOUR A LA LISTE DES POÈMES