Autres Sites








Partenaires




POÈME 425




LE MEILLEUR DE L’AFRIQUE EN PARTAGE

LAMPEDUSA!!!

Lampedusa!
ce crime épousa l’aube du temps marin !!

l’éperon se posa sur cet île
garni de son beau tableaux macabres de beaux-arts.
il y avait des hommes qui avaient tempéré leurs enthousiasmes
au gré de la tempête sur cet île qui les isola
des hommes surgelés par le gout amer de l’aventure.

Lampedusa !!
o prière !! ma rime au son ma lyre épousa l’ode des morts-vivants !!

le jet d’eau entremêle du chant du geai d’un temps frais
sur le fret du navire qui résonna la moue de sa proue.
la nature perd de braves yeux pers d’une paire nègre sans repère
de braves noirs comme le jais qui part dans la cheminée avec fracas
ce n’est guère une guerre des conquêtes de l’Arizona

Lampedusa !!!
je pleure parce que j’ai mal à ma lyre !!!

quelle attente d’une traversée périlleuse et ténébreuse ?
dans la nuit, au tréfonds de la marée, des vies sans saveurs, o saint sauveur !!!
chemin, le destin est noir, noir de monde noir
qui nous noient dans la douleur
le noir dans le noir n’a plus de miroir

Lampedusa !!!!
que passa ombre ! de ce bateaux qui fusa sur le chemin du destin !!!!
que l’ombre des ténèbres de la nuit devisa
à la lueur de l’aube, ma lyre dévisagea
le nécropole de la berge
sur les fleurs fanées de la vie.

Lampedusa !!!!!
rideaux !!!!!..........

N’guessan Etchien Evrard (CÔTE D'IVOIRE)




RETOUR A LA LISTE DES POÈMES