Autres Sites








Partenaires




POÈME 4





JE VOIS !

Dans tes couleurs,
Je vois l’empreinte de Senghor
Je ressens les larmes de Césaire
J’entends les cris de fonds de cale
Et hume le sang de trop d’esclaves

Dans tes formes
Je lis l’espoir et son contraire
Amour et haine sont partagés
Union de frères et d’ennemis
Douleurs et bonheurs mélangés

Sur la route parfois ombragée
De cette grande Francophonie
L’avenir peut être ensoleillé
Si nous nous découvrons amis

Filip Iliev (POLOGNE)


RETOUR A LA LISTE DES POÈMES