Autres Sites








Partenaires




POÈME 384




ETOILE D’UNE SECONDE

La toile de ma vie est tissée par mes actions
L’axe par lequel s’infiltrent mes erreurs
Pour jouer leur partition
La vie est une école plutôt pratique que théorique
Ceux qui ne retiennent aucune leçon
Finiront tôt ou tard par se révolter Contre leurs propres devoirs de maison

Les gens se jettent dans cette vie
En priant le ciel de les faire voler
Mais même si le temps inflige son usure aux êtres et aux idées
N’aies pas peur de te perdre, c’est de cette manière
Qu’on finit toujours par se retrouver
Je ne dis pas tout haut, Ce que d’autres gardent dans les tiroirs
Je pense donc j’écris, pour mieux comprendre
Celui que je vois dans mon miroir

Peu importe la grandeur de tes actions
Le monde ne retiendra que ton nom
Au nom du silence je parlerai
Afin que les projets de progrès deviennent vrai
Et que les hommes apprennent enfin à tenir leur promesse
Ma voix est un ustensile de poésie
Qui propose des proses en vers
Pour que les paroles sacrées reviennent à la vie
Sans carte ni GPS, je parcours chaque petits instant Car chaque seconde est une vie


Mboumba Franck




RETOUR A LA LISTE DES POÈMES