Autres Sites








Partenaires




POÈME 356




LE MONDE, MON PAYS

Sept fois j’ai fait le même rêve sous ma case
Sept fois j’ai la même prière au pied de la montagne
Les bras et les yeux levés vers le ciel
Ce voyage de rêve, je l’ais effectué à la marche à travers le monde
Croisant le sourire de milliers d’enfants
Parmi eux j’étais chez moi, j’étais dans mon pays, dans mon monde
Dans chaque pays de l’univers j’ai rencontré mon frère qui m’a tendu la main
Nous avons rêvé ensemble et ces lucioles par milliers nous guidaient dans notre périple
Sans haine, sans hypocrisie les portes m’ont été ouvertes
Ni les fusils, ni les canons et même Ebola ne me peinaient dans ma quête
Certes ! Le chemin est long et épineux pour y arriver à concrétiser ces rêves
De beaux rêves sans fin pour faire de mon monde mon pays
Faire de ce monde un seul pays pour tous

Ismael Keita (GUINÉE)




RETOUR A LA LISTE DES POÈMES