Autres Sites








Partenaires




POÈME 355




MERVEILLE MÉTISSÉE

Scrutant l’horizon de mes pensées, je vois le monde et je rêve
Un monde sans cesse rempli de joies et de tristesse
Nos drapeaux ne sont ils pas multicolores ?
Un exemple de métissage auquel nous refusons d’y croire
J’ai positivé depuis longtemps et j’y crois toujours et fermement
Nous nous tiendrons la main avec nos différences
Sur le sentier de ce monde merveilleux, j’ai croisé mes frères et sœurs
Avançant vers le même but en parlant tous une langue commune, l’amour
Sous cet arbre là-bas, avec différentes formes de branches se sont posés des oisillons
Chantant une harmonie des plus belles
Le soleil se lève enfin, je me relève
J’entonne l’hymne à l’intention de tous
Noirs-Jaunes-Blancs-Rouges marchons !
Noirs-Jaunes-Blancs-Rouges avançons !
Allons à la rencontre de ce monde qui nous réunira
Vers ce monde des merveilles

Ismael keita (GUINÉE)




RETOUR A LA LISTE DES POÈMES