Autres Sites








Partenaires




POÈME 324




AMOUR !

J'appelle au pardon !
Disciple en pénitence je suis.
Le droit chemin, toujours je suis.
Je vis de la paix : mon seul don.
Chaque matin de chaque jour;
Je pleure de mes rires d'hier,
Devant les lointains pleurs,
De mes pairs, de mes sœurs,
De mes frères, de moi fiers.
Ma confidence est mon testament.
Je laisse en héritage
Mon souci et mon courage
Face aux maux des continents.
J'appelle à la tolérance !
Amoureux de l'autre, je suis.
Aux jardins du pair, je conduis
Les pas de l'espérance.
Je vis de vos tristes silences
Devant le mal et l'impunité,
L'injustice et la vanité,
La misère et les offenses.
Disciple du verbe,
Je demeure.
Jeu des mœurs !
Sur la providence en herbe.
Je ne vois que poussières !
Chaque matin de chaque jour;
Le long de chaque cour,
De l'Australopithèque à notre ère.
J'appelle à la paix !
Disciple des messies je suis.
Le chemin de la foi luit
Du pardon et de la piété.
Devant la vengeance;
Aveugle, féroce et animale,
Restez dans la foi totale
En Dieu ! la seule référence.

Mamadou NGOM (SÉNÉGAL)




RETOUR A LA LISTE DES POÈMES