Autres Sites








Partenaires




POÈME 302




DE LA RAISON DE L'ÂNE

Monsieur l'âne décida un jour de renverser
Le régime de cette forêt qui est depuis longtemps gouvernée
Par monsieur le lion, l'héritier.

Il appela les animaux
Qui lui avaient soufflé quelques mots:
- C'est un suicide! dit le corbeau,
Je quitterai le lieu plutôt que de risquer la vengeance du lion et de
ses lionceaux.
- Quelle idée de génie! affirma le renard, mettons-nous au boulot,
Mon ami le nouveau roi des animaux!
J'irai dès maintenant préparer l’assaut
- Que cherches-tu, pauvre ami! s'exclama la Chouette étonnée.
Âne, as-tu bien réfléchi? As-tu bien pensé au sort de la forêt?

Monsieur l'âne n'écouta point les paroles de la Chouette
Il prit quelques sots et se dirigea vers le palais avec l'alouette
Chantonnant et réclamant
Le pouvoir tant accordé à un hautain répugnant

Mais, voilà que tout lui tourna au pire
Le renard, parti tôt, avoua tout au lion
Avant que l'âne ne soit présent
Pauvre âne dut aborder seul le vampire mécontent
Tel est le sort de celui qui ne suit pas la raison

Jamel BEN JBARA (TUNISIE)


RETOUR A LA LISTE DES POÈMES