Autres Sites








Partenaires




POÈME 293




DÉTOUR

tu es parti en un jour triste
sans laisser d’adresse
sans faire d’adieux à l’artiste
laissant ton mouchoir encore humide dans le noir
des traces de larmes parsemaient le parterre
j’ai contenu ma rage avec sagesse
comme un enfant en faiblesse ne clamant mot
hagard mon regard fixa sur le miroir en haut
ou est et écrit en rouge à lèvre tendresse
ému et en guise de réponse
je te dis source que tu sois aussi lointaine
je noierai mon chagrin dans ton eau

RABAHI abdelmalek (ALGERIE)


RETOUR A LA LISTE DES POÈMES