Autres Sites








Partenaires




POÈME 28





la mère poule et le parrain

la mère poule a les yeux rivés sur toi
oui toi le parrain
les enfants accrochés à ses ailes
frissonnent de peur
ils joignent leurs mains
ils se tiennent fermement
pour éviter de sombrer
dans la marre de sang
les mille collines ont été fendues en deux
on espère que la fusion
on attend plus que la fusion
et qui dit fusion
écoute, écrit et surtout parle
alors aiguisons
mes chers soeurs et frères
notre art de la parole


Mory Toure (MALI)


RETOUR A LA LISTE DES POÈMES