Autres Sites








Partenaires




POÈME 278




PRIÈRE À SAINT FRANCOIS D’ASSISES

En ce jour quasiment serein
Sur fin d’une saga tyraniste
Nous voici tels des pèlerins,
Des égarés excursionnistes
Emportés par une forte brise
Devant ta chapelle d’Assise
En vue d’implorer ta charité
Pour notre amour du péché
-----
Saint patron des animaux,
Protecteur des écologistes
Pardonnez les malfaiteurs
Qui s’érigeant en moralistes,
Incontestables inquisiteurs,
Au nom de leur ministère
Imputent de manière célère,
A leurs égaux, tous nos maux
------
Apprenez-nous aujourd’hui,
Sacro-saint, d’être conscients
De nos abjects manquements
Et à vivre en frère et sœur unis
Pour panser notre chère Haïti,
Ce pays tant vermoulu et avili
Enchevêtré dans la déchéance
De la mauvaise gouvernance
--------
En qualité de pécheurs invétérés,
Nous sommes, en fait, conscients
D’être privés du droit de jugement.
Mais, sachez nous sommes suffoqués
Par les chefs, jouissant de l’impunité
Font montre leur immoralité avérée
En nous harcelant sempiternellement
D’actes de corruptions et de cruautés
------
Instigateur du dialogue interreligieux,
En attendant votre jugement dernier,
Pardonnez les ministres assermentés
Qui refusant drastiquement d’épouser
Notre femme créole, madame pauvreté
Préfèrent bonnement de se défroquer
Pour se frayer des chemins de la facilité
En défiant la justice en toute tranquillité.
Nous te prions Ainsi
Au nom du père et du fils et du Saint esprit

Wilton Vixamar (HAITI/CANADA)


RETOUR A LA LISTE DES POÈMES