Autres Sites








Partenaires




POÈME 265




TRANCHE

Douleur! douleur...
L'impitoyable sonne l'heure!
Glaive implacable, dur est ton cœur!
Tranche mon cœur de rêves et de leurres!
Comme la rose triste attise ta main l'artiste;
Lorsqu'une main l'effleure, esprit de nain autiste!
Tranche sa tige... meurt nulle part sur une piste!
Pourquoi ceci l'artiste? Pourquoi est-elle triste???
Toi, qui aimes les fleurs, roses bleuets ou mauves.
Qui peints mes rêves secrets, comme en alcôve,
D'eau claire, de gréve, d'ombre fine, de fauves!
Toi, qui sais ma peur; qui la nuit se sauve!
Vois! Partout autour, proies et chasseurs;
Visages tarasques! Vils prédateurs!!!
Parole et masque de menteur,
Vils flatteur! Séducteur!
Qui comme
l'opium
Vous
Tue
Et...
!

Mansour Larbi (ALGERIE)


RETOUR A LA LISTE DES POÈMES