Autres Sites








Partenaires




POÈME 263




SI TU OSES !

Si tu oses...
Le battement du cœur bruira chagrin,
Le sang qui coule coulera airain,
Mes petits tercets rimeront en " in ".

Dire...
Quand soufflera la brise du matin,
Sur les quatre recoins de mon jardin
Qu'ombragent des treilles aux noirs raisins.

Adieu...
A mon ver qui parle doux romarin,
A ma muse qu'amusent les marins
Qu'embrasent les flots, les vers tartarins.

Attention...
Garde-toi d'oublier ce que je crains,
Ton amure qui m'embrase et m'étreint
Comme un voile au souffle de noirs parfums.

Lorsque...
Il n'y aura plus de ciel bleu-turquin
Qu'assourdissent des rires de lutins!
Tout ne sera que rêves indistincts!

Car il n'est pire dessin...
Que cet affreux et insensé destin
Qui s'accroche, alors que l'ivraie grappin
Le fait s'échouer dans des golfes vains!

Mansour Larbi (ALGERIE)


RETOUR A LA LISTE DES POÈMES