Autres Sites








Partenaires




POÈME 251




LITTÉRAIRE

Etre littéraire ce n'est pas taire ni se taire
C'est laisser les mots faire la guerre
Un commentaire
Du savoir-faire
Un désir d'un lusophone tellement clair

Un parterre, un miroir littéraire
Qui reflète dans ma terre, le Cap-Vert
Ton fils qui veut sentir le vice
Et être ivre de la langue de Molière
La française
La portugaise
L'essentiel d'un capverdien métissé
Le créole maternel tissé
Aussi éternel vernaculaire
Dans mon Cap-Vert avec ses littéraires verts
La couleur de mon espoir
Le bleu, la couleur de notre mer dans l'univers
Ne jamais taire le vouloir de mon pouvoir littéraire

Sidney Chai Fernandes (ALGÉRIE)


RETOUR A LA LISTE DES POÈMES