Autres Sites








Partenaires




POÈME 222




GAZA GENOCIDE

Avant …, il faisait beau !!
Avant l’irruption des corbeaux.
Avant que GAZA ne soit fauché par les bourreaux.
Avant qu’ils éteignent le flambeau.
Avant les obus et les bombes.
Avant que droit et justice ne s’estompent.
Où ; roucoulaient les colombes.
Où ; régnaient ; amour, liberté..., c’était superbe.
Mais, voilà qu’ils avancent,
En horrible masse mouvante…!!
Tel un flux d’une impie mer vivante.
Canons, artilleries, mitrailles, missiles ...
Chassant, écrasant avec cœur robuste ;
Vieilles, femmes, enfants et mômes petites.
En avant, tant pis pour qui tombe,
Vive la mort, vive la tombe …
Raflant tout sur son passage.
Dans cette bande de terre ; ont fait des saccages,
Des ravages, des carnages…
Un cri de douleur au milieu des gravats,
D’une femme en colère contre ce fracas,
Animant cette guerre en levant ses bras,
Chantant les martyrs et bravait les soldats.
Des enfants de la guerre, du sang, de la misère.
Egorger de leur printemps, de leurs pierres sont fières.
Assoiffer de vengeance, de haine, et de rancœur.
Tuer à la chaine et laisser ses émois,
C’est un grand affront pour toi et moi.
Et pour tous les puissants, si seulement ils croient
Que c’est une partie de terre qui a tous ses droits.
Dieu, tous puissants aidez mes frères,
A vivre en paix et libérez leur terre.

Taam Hayat (MAROC)


RETOUR A LA LISTE DES POÈMES