Autres Sites








Partenaires




POÈME 208




MON DIEU

Ô ! mon Dieu,
Toi qui es dans les cieux !
Nous sommes atteints de déraison,
De démence,
Cette folie, cette psychose intense,
Qui nous a fait perdre la raison.
Ô ! mon Dieu,
Toi qui es dans les cieux !
Nous avons perdu la raison,
Et avec elle notre horizon.
Pour quelle raison ?
Ô ! mon Dieu,
Toi qui es dans les cieux !
Nous sommes dans le tort,
Et nous croyons avoir raison, est-ce notre sort ?
Ô ! mon Dieu,
Toi qui es dans les cieux !
Nous nous sommes enfermés dans une prison,
Sans raison.
Ô ! mon Dieu,
Toi qui es dans les cieux !
Fait-nous recouvrir la raison,
Sinon on sera bons que pour la potence, que pour la pendaison.

Kacem ISSAD (ALGÉRIE)


RETOUR A LA LISTE DES POÈMES