Autres Sites








Partenaires




POÈME 152






MAIS JE VIS A GAZA

J’aimerais admirer et chanter les couleurs
Que ce tableau de Wind fait briller et danser.
J’aimerais ressentir l’amour et l’amitié
Que l’acte poétique fait vibrer dans les cœurs.

MAIS JE VIS A GAZA

J’aimerais me réjouir de la Francophonie
De son message d’espoir, de ses Etats amis.
J’aimerais croire l’ONU, outillée du français,
Capable d’inspirer l’amitié et la paix.

MAIS JE VIS A GAZA

Ces mots écrits de larmes, emportés par le vent
Passent au delà des armes vers d’autres continents
Où le même jeu absurde de pouvoir et d’argent
Créé d’affreux murs de haine et tue d’autres enfants

NOUS VIVONS TOUS À GAZA

Mohammed Malaka (PALESTINE)




RETOUR A LA LISTE DES POÈMES