Autres Sites








Partenaires




POÈME 109











Notre ONU qui est sur la terre !

Que ton nom soit toujours maintenu et proclamé sur la terre ;
Que ton règne se prolonge à travers les siècles et jusqu’aux extrémités de la terre ;
Et que tes résolutions soient appliquées au Nord comme au Sud sans commentaire !

Permet nous d’oser pour l’avenir et pour l’humanité ;
Pardonne-nous nos racismes et nos velléités terroristes comme nous avons pardonné
Ceux qui nous assassinent et nous empêchent de nous industrialiser et de nous développer !

Ne nous soumet plus au jugement de la cour pénale internationale ;
Plutôt, délivre nous de toute récession et de toute tentation de coup d’Etat illégal ;
Et épargne nous du radicalisme religieux, des épidémies et de l’avancé du désert tropical.

Car c’est à toi qu’appartiennent la cour pénale internationale, le Conseil de sécurité ;
L’UNESCO, les Résolutions, les casques bleus et la cour internationale de justice;
Chargés du développement économique et scientifique internationaux et de la sécurité!

Tant pis même si tes organes ne reflètent plus l’ordre contemporain mondial !
Tu as engendré des fils dignes tels le conseil de sécurité, la CPI et l’OTAN,
Qui agissent toujours en tout temps et en tout lieu à ta faveur en amont comme aval !

Toi qui règneras encore des décennies selon la volonté de ton conseil dit de « SECURITE » ;
Même si ton successeur est presque pensé à travers la troisième guerre imminente ;
Que tes dignes enfants cherchent à éviter sans éviter, pour le malheur de l’humanité ! Amen.

Tige Gamba (CAMEROUN)


RETOUR A LA LISTE DES POÈMES