Autres Sites








Partenaires






Dominique Hoppe est diplômé de Sciences Po-Paris, de la Stanford University et de la Harvard Business School.
Gestionnaire, analyste stratégique et sociologue d’entreprise spécialisé dans les environnements multiculturels, il commence sa carrière multilatérale à l’Office européen des brevets en 1984.

Après avoir occupé de nombreuses fonctions dans des domaines aussi variés que la sociologie d'entreprise, la gestion de projets, le contrôle de gestion, la planification stratégique ou la diplomatie multilatérale, il devient Président de l’Assemblée des Francophones Fonctionnaires des Organisations Internationales (AFFOI) en 2009.
A ce poste il sera, entre autres, l’initiateur de la « Journée de Français dans les Organisations Internationales » et du «Manifeste en faveur de l’usage du français et de la diversité linguistique et culturelle et conceptuelle dans les Organisations Internationales ». En 2010 il créera « l’AFFOI pour les jeunes » aujourd’hui devenue « l’Assemblée des jeunes francophones pour les organisations internationales (AJFOI) ». Sous son influence l’AFFOI étendra ses actions à la rénovation des institutions multilatérales avec pour objectifs principaux l’équilibre de l’influence des nations et la participation active de la société civile dans les processus décisionnaires.

Elu, avec le Président Abdou Diouf, personnalité francophone de l’année 2011 dans le cadre du concours « J’aime leur parler » organisé par le premier « forum mondial de la langue française » il est aujourd´hui un des principaux acteurs francophones en milieu multilatéral.

En 2014 il reçoit le Prix Gusi de la Paix (considéré comme le Prix Nobel Asiatique) pour ses activités de consolidation de la paix au travers du développement de réseaux et d' activités politiques et diplomatiques à l'appui des droits humains et des libertés fondamentales.

Début 2015 il fonde le réseau des Lauréats des Prix Nobel et Gusi de la Paix dont la première activité publique sera l'organisation d'une grande rencontre internationale rassemblant des lauréats des deux Prix mais également des responsables politiques, économiques, religieux, médiatiques et académiques autour de la thématique de la Paix abordée par le biais particulier de chacun de ces domaines.

Spécialiste des questions de diversités linguistique, culturelle et conceptuelle, défenseur de la dé-segmentation des environnements, il oriente désormais ses réflexions vers certains sujets spécifiques mais divers comme la Francophonie économique ou le développement de modèles de gestion élargissant la notion de profit aux notions de "profit/valeur" et "contextualisation responsable".