Partenaires









Représentant de l'ACFOI au Sénégal




Voir la biographie de Monsieur Mamby Diouf




Lors des dernières Assemblées annuelles de la Banque africaine de développement tenues à Marrakech, au Maroc, que j’ai couvertes en tant que journaliste venant d’un pays francophone, le Sénégal, j’ai pu me rendre compte de la difficulté des journalistes francophones à faire correctement leur travail dans ce genre de rencontres. Outre le fait que la plupart des documents sont en anglais, l’essentiel des interlocuteurs ne parlent un mot français. Cet exemple est symptomatique du diktat de l’anglais, la langue par excellence des conférences internationales. Et bien souvent pour faire bonne impression, même les francophones se mettent à l’anglais. En Afrique on a fini, depuis longtemps, de croire que la langue de l’avenir, la langue qui garantit une plus insertion facile est l’anglais. Ce que démontre d’ailleurs le rapport Vareilles qui établit que sur 84% des fiches d’embauche à l’ONU, l’anglais est une langue obligatoire contre 17% pour le français. Pis, l’anglais serait la seule langue de travail à l’ONU. Le moins qu’on puisse dire est que cette prédominance de l’anglais est une menace contre la diversité linguistique en général et le français en particulier. Consciente de ce dysfonctionnement, l’AFFOI avait sonné la mobilisation en octobre dernier à Kinshasa lors du 14e sommet de la Francophonie pour attirer l’attention des chefs d’Etats et de gouvernements. C’est heureux qu’un an plus tard, l’Association des citoyens francophones pour les organisations internationales voie le jour. L’AFFOI crée ainsi les conditions de l’émergence d’une société civile francophone.
L’ACFOI sera véritablement efficace si elle parvient à rassembler une masse critique de citoyens capables de rendre audible notre plaidoyer. Devant se tenir au Sénégal, le prochain sommet de la Francophonie devra être un terrain propice pour faire entendre la voix des citoyens francophones. Mais il ne sera qu’un jalon dans le combat permanent qui devra être livré contre le déséquilibre linguistique. Et au-delà contre toutes les formes de discriminations.






Les Organisations Internationales





trouvez une Organisations Internationales